> Nos Pensionnaires >

HOBBY suite

Bonjour à vous Christine et à toute l'équipe de la SPA

 
Quelques nouvelles de Hobby. Elles risquent de se faire plus rares. On oublie parfois d'où vient Hobby.
 
En tous cas, on sait pourquoi ses précédents adoptants l'avaient mis à vendre sur le Bon Coin ! Il mange comme 4... Il est allé chez le vétérinaire fin juin, un peu en avance sur la date de ses vaccins, mais d'une part on voulait avoir l'avis du véto parce qu'on le trouve maigre et d'autre part il était un peu ramollo (pas une seule bêtise en deux jours !). Le véto nous a rassurés, il lui a trouvé une belle musculature et pense que son apparente maigreur est due à sa morphologie. Pour ce qui est de sa baisse de forme, elle était sans doute due à la chaleur, il supporte assez mal.
 
Enfin, Hobby saute sur tout ce qui se mange. Il fait des descentes dans les framboisiers et les mûriers et sous les cerisiers. On ne lui donne pas de sucre. C'est peut-être sa façon de s'en procurer. C'est assez rigolo de le voir choisir ses mûres et les attraper délicatement du bout des babines.
 
Côté sociabilisation, les progrès sont énormes. Il joue désormais avec notre petit neveu de trois ans (voir la photo). Dimanche en 10, ma belle-mère fêtait ses 85 ans, il a fait le tour de l'assemblée à l'apéritif et s'est laissé caresser par tout le monde, même les hommes. Moins classe : il a mis son nez dans le sac à main d'un des tantes ! Cet après-midi il est venu avec moi sur le chantier de notre nouveau bâtiment agricole et il est resté plus d'une heure à l'intérieur à courir dans les jambes des ouvriers. Ce n'est pas toujours génial de l'avoir dans les jambes, mais comme il est sympa, tout le monde l'accepte.
 
Il y aurait mille choses à raconter. Hobby est tellement gentil et amusant. Un bémol toutefois. Il a pris l'habitude d'aller chez nos voisins et il terrorise leur chat qui ne comprend pas qu'il veut jouer. Les voisins n'apprécient pas. Nous craignons d'être obligés de l'habituer au collier anti-fugue pour l'empêcher de sortir. Ce serait dommage pour lui, mais il lui resterait quand même encore un hectare de terrain pour s'ébattre.
 
J'espère que plein d'autres bons toutous trouvent des maîtres en cette période de vacances.
 
Cordialement
Cliquer sur une vignette pour l'agrandir